DELORME

Delorme

Delorme

Story >

DELORME - SINCE 1881


Distributeur historique des coffeurs pour hommes, Delorme revient sur ses origines, ouvrant son catalogue de produits tant iconiques que novateurs aux nouveaux barbiers. Quand le meilleur du présent vient à la rencontre du passé, l’excellence est au bout du chemin.

 

La création

La maison Delorme voit le jour. Sa spécialité ? La coutellerie : rasoirs, ciseaux mais aussi couteaux de bouchers. Son emplacement non loin des Halles, fait d’elle le fournisseur privilégié des pros. Progressivement, son activité se concentre sur les barbiers, les premiers salons de coffure étant essentiellement réservés aux hommes.

Une offre étendue

Dans le catalogue Delorme datant de 1936, les articles féminins font leur apparition puisque les salons de coi ure s’ouvrent en n à ces Dames. Les rasoirs à main aux manches ouvragés en écailles ou en ivoire côtoient désormais les atomiseurs à parfum. Les tondeuses à nuque « Tout va bien » rivalisent avec la lotion de toilette, les cuirs à rasoir avec es épingles, tandis qu’apparaissent aux côtés des 300 modèles de coupe choux, les premières tondeuses électriques. Delorme est devenue la référence incontournable des maitres coiffeurs au coeur de ce bouillonnant quartier de Paris dédié à la coiffure qu’est le Passage de l’Industrie.

La Cote d’Azur est alors en pleine explosion, devenant la seconde région la plus dynamique de France. Delorme ouvre une boutique à Cagnes-sur-Mer, au milieu des deux grands axes que sont Cannes et Nice, et emploie trois commerciaux pour de grand sud. Et s’il fallait aujourd’hui encore une preuve de la réputation de qualité de la maison : l’anniversaire de ses 50 ans a réuni, en juillet dernier, les plus grands noms de la coi ure. Alexandre de Paris, Cyril Bazin et Guillaume Fort ont répondu présents pour célébrer le distributeur historique de la coi ure lors d’un mémorable show de prestige au Club Med d’Opio (cf. Post).

Une nouvelle dimension

Avec l’ouverture d’un entrepôt de 1 500 m2 à Fontenay-sous -bois (94), l’entreprise prend une nouvelle dimension. De là s’organisent la préparation et l’expédition des commandes pour la France, les Dom-Tom et l’export. Désormais, les semi-remorques n’ont plus à stationner rue du Faubourg St-Denis et le stockage ne se fait plus Passage de l’Industrie. Le magasin parisien se déploie sur un seul et vaste niveau, exclusivement dédié à la vente.

Après sa quasi-disparition dans la foulée des années Sida, la coi ure masculine renaît de ses cendres grâce à l’apparition des nouveaux barbiers qui réinventent le métier, tout en restant dèles à la tradition. Qui mieux alors que Delorme comme interlocuteur favori ? Leur catalogue de 1936 reste la référence absolue pour renouer avec ce savoir-faire ancestral. Le grossiste historique des barbiers ressort et renouvelle sa panoplie d’étuis à rasoir, de blaireaux et tabliers, ses papiers pour le cou Halkra, ses vapos à alcool et bols à barbes chromés. Les boutiques du Passage de l’Industrie à Paris et de Cagnes-sur-Mer sont devenues une véritable caverne d’Ali Baba. Egalement distributeur des mythiques fauteuils Takara Belmont, Delorme a su immédiatement prendre le train du renouveau, accompagnant cette nouvelle vague des barbiers dès ses frémissements (à noter, sa participation au premier Barber’s Meeting en 2016). Ses e orts constants pour répondre à toutes les demandes, sa structure familiale (de père en ls et lle depuis 1881) et sa proximité avec les pros en font le partenaire privilégié, incontournable et... a ectif des meilleurs barbiers de France.

portrait-journaliste-LAURE-EMMANUELLE-BONILLA.jpg

LAURE-EMMANUELLE BONILLA

 
 

D'AUTRES ARTICLES QUE VOUS ALLEZ AIMER:

American Crew

Starting-Blocks

Sur le fil

Le curieux


OFFREZ CET ARTICLE À VOTRE MEILLEUR POTE. PROFITEZ DE CETTE OCCASION POUR LUI PROUVER VOTRE AMITIÉ !